Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2004

London - 2004/10/26 @ 21h00

J’ai pris pour principe d’entamer chaque news en parlant un peu de mon actualité personnelle. Mais ça me semble difficile à faire sans parler d’ Argonaut. Même si je ne peux pas commenter la situation – d’autres le font pour moi - je suis paradoxalement relativement serein. L’habitude peut être ;) Quoi qu’il en soit, entre le Times, GamesIndustry ou même la BBC, vous en savez sans doute presque autant que moi sur la situation. Mais pour bien illustrer les problèmes actuelles de l’industrie, et ce malgré les dires de Ian Baverstock de Kuju, je conseille vivement la lecture de cet article sur la fin d’Acclaim. Même Take-Two, l’éditeur de GTA San Adreas, n’est pas épargné par la bourse qui leur reproche de n’avoir qu’un seul gros titre sous la dent, et ce même si GTA:SA est le jeu le plus attendu sur console cette année…

 

Je préfère parler des deux expositions que j’ai vu ce WE, Times Zones au Tate Modern, et Klutterkammer à l’ICA. Paradoxalement, deux expositions presque opposées, l’une mettant la vidéo au cœur des grands espaces du Tate, tandis que l’autre joue sur l’oppression et l’aspect ludique des passages dans lesquelles on doit se faufiler pour accéder aux œuvres. A déconseiller aux claustrophobes ceci dit :) A moins de ne préférer la visite virtuelle de la maison de Ben Laden, à l’occasion des prix Turner. Le jeu envahit ainsi l’espace artistique traditionnel, et ce même si le médium n’est pas encore approprié pour une découverte en masse…

 

… Au fond, ce processus s’inscrit dans une sorte de réhabilitation du jeu vidéo en tant que valeur sociale. Tandis que certains pédagogues commencent à sérieusement vouloir enseigner le jeu à l’école, des produits comme Yourself Fitness font du pied à la jeune ménagère en mal de conseil sportif pour garder la ligne. L’acceptation culturelle passe même par la religion, comme l’atteste la guilde des créateurs de jeux chrétiens. Tout les travers de la société occidentale sont donc en train d’être réécrits, reproduits et peut être transformés par ce nouveau media. Et en la matière, des projets tel que Virtual Soldier donnent un aperçu de ce qui nous attends à moyen terme.

 

Tout ça est une question de culture. En fait, tout est culture. Le jeu ne fait évidemment pas exception, si ce n’est que le jeu peut être le média idéal pour favoriser le mélange et la communication inter culturelle. Ce qui n’a pas toujours été évident d’ailleurs. Prenons l’exemple de Nintendo, longtemps tellement obsédé par le fait culturel que sa politique d’auto censure failli couler la société. Faire la part de ce qui est socialement acceptable ou pas dans un jeu n’est pas chose facile, mais les idées ont évoluées. Certains titres n’auraient sans doute jamais pu voir le jour il y a encore seulement 10 ans.

 

Prenons un autre exemple: le sexe. J’ai parfois l’impression que le jeu suis une croissance similaire à celle d’un enfant. La violence est l’outil d’expression primaire des enfants, avant que la maturité sexuelle ne pousse l’adolescent à redéfinir son rôle social. Il en va de même pour le jeu, puisque le sexe est en train petit à petit de faire sa place dans les themas favori de l’industrie. Pour ma part, c’est il me semble une évolution naturelle, une distanciation des ressorts narratifs basiques (la violence), vers des outils plus complexes, plus tendancieux également.

 

Pour finir, je vous avais parle d’ I Love Bees, qui en fait n’était qu’une opération marketing pour Halo 2. Nintendo choisi de surfer sur la même vague, puisqu’ils ont acheté toute une série de site Web aux noms similaires pour afficher le message le plus cryptique et peut être le plus féministe de l’histoire du jeu « All Your Bees Are Belong to Us. Never Send a Man To Do a Woman’s Job. »… Vous l’aurez compris, la guerre entre Samus Aran et Master Chief ne fait que commencer ;)

 

 

 

 

 

Ailleurs sur le web :

Ces derniers temps :

21:00 Publié dans Nexus | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.