Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2004

London - 2004/11/12 @ 18h00

Quelque soit votre opinion sur le personnage, quelque soit les erreurs ou les secrets que l’homme enterre avec lui, la mort de Yasser Arafat n’augure rien de bon. Et après la re-élection de George Bush, on ne peut que difficilement renier une sorte d’ironie amère d’une Histoire qui, sans surprendre, continue d’essayer de nous apprendre quelque chose. Mais sans doute sommes nous devenus sourds, et aveugles. Certains, et ce sans pour autant avoir de mauvaises intentions, se réjouiront de ces tours du sort. Je ne fais pas partie de ceux-la…

 

Bon, peut être que j’exagère un peu ;) D’ailleurs, il y a presque la moitié des américains qui ont voté Kerry, et qui nous le rappelle. Pensons à eux, car si nous subissons la politique américaine extérieur, eux doivent vivre dans un pays qu’ils ne comprennent pas plus que nous. Un pays en guerre. Il fut un temps où la guerre était continue, aux frontières flous et indéfinissables. Les histoires de batailles héroïques tenaient les enfants en haleine autour du feu. Aujourd’hui, Kuma War cherche à récupérer les témoignages de soldats en opérations pour reconstituer les missions tels qu’ils les ont vécu. Le jeu a remplacé le conte, mais ces histoires n’en reste pas moins des mythes. Mais qui fait la distinction ?

 

A moins de n’avoir absolument aucun intérêt pour le jeu vidéo, il est peu probable que vous n’ayez pas lu le témoigne de ea_spouse, femme d'un mari travaillant pour EA, si tant est que cette histoire fait littéralement le tour du monde ( GamesIndustry, Guardian, Gamasutra…). Ajoutant le témoignage aux rumeurs de procès à l’encontre d’EA, ce texte relance le débat sur la question des syndicats dans le jeu vidéo. Si les abus sont réels (Si si, c’est vrai), la plupart des professionnels ont toujours considérés l’idée comme étant potentiellement un frein à l’innovation et au développement de l’industrie. A l’heure où l’on commence à réaliser à quel point le jeu peut être bénéfique au travail, il est assez ironique de constater que l’industrie n’a pas encore réussi à trouver un équilibre sur ce sujet pourtant sensible…

 

Il n’y a d’ailleurs pas qu’au travail que le jeu se rachète un nom puisque le monde de l’éducation lui ouvre de plus en plus ses portes. L’agence gouvernementale britannique pour l’apprentissage et l’éducation vient de publier un rapport de 93 (!) pages à ce sujet, rejoignant les idées développées par Kafai à l’université de Chicago. Aux Etats-Unis, le jeu devient part entière des programmes éducatifs, et même les MMORPG trouvent un rôle éducatif en tant que cadre social. De ces tendances vont émerger de nouveaux métiers. Et peut être bouleverser l’industrie ?

 

Ce n’est pas en tout cas la profusion des dernières formations au game designs qui va infirmer la tendance. Pour les gens qui n’ont ni le temps ni les moyens de suivre une formation, j’ai trouvé un enregistrement audio d’une introduction au game design par Will Wright. Un exemple de bon game design est donné par city Of Heroes, le jeu ou vous avez la liberté d’incarner votre super héros. Même Wolferine si vous voulez ! Enfin, peut être pas puisque Mavel a décidé d’attaquer le jeu pour plagiat. Alors, le concept de super héros, qui a invente ça, humm ?

 

Les dernières rumeurs prétendent que la Xbox 2 sortira en 3 versions, une version pure console de salon pour le jeu (Xbox Next), une avec un disque dur pouvant servir de centre média ou pour le support du jeu en ligne (Xbox Next HD), et enfin une… en version compatible PC, permettant d’installer logiciels et autres applications, fourni avec un clavier et une souris. Est-ce crédible ? Et pourquoi pas ? Après tout, la PS3 est bien déjà annoncé en 2 versions, alors… De son coté, Half-Life 2 est sur le point de sortir, mais, de façon assez surprenante, peu de personnes ont réussi à se le procurer avant la date officielle. La raison ? Le jeu serait protégé par le système Steam. Combien même vous installeriez la version originale du jeu qu’il refuserait de se lancer ! Steam continue de révolutionner l’industrie…

 

Pour finir, un article sur le projet anglais GRIPP, permettant de soumettre vos prototypes et idées de jeu afin d’obtenir de l’aide et un financement d’un collectif d’éditeurs (Take-Two, SCI, Konami…) et de fabricants de consoles (Microsoft, Sony, Nokia…). Une bonne façon de promouvoir l’innovation. Et pour finir, tandis que beaucoup de personnes dans l’industrie essaient de trouver la formule magique pour séduire le public féminin, Jess Bates nous rappelle quelques faits concrets sur ce que sont les femmes. Indispensable ;)

18:00 Publié dans Nexus | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.