Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2004

London - 2004/12/19 @ 17h00

Ohlala, je n’ai pas eu une seule seconde pour moi ces 10 derniers jours. Tout ça pour finir avec une crève carabinée qui m’a littéralement empêché d’aligner deux pensées cohérentes (comme si c’était le moment). Mais je vais mieux heureusement :) A cette bonne nouvelle, vous pouvez ajouter le fait que je ne suis plus à la recherche d’un emploi ! Et dieu que le choix a été dur, si tant est que j’ai vu énormément de projets intéressants ces 5 dernières semaines! Dommage que je puisse rien en dire, j’ai signé plus de NDA en un mois qu’au cours des 27 dernières années.

 

… Allez, j’arrête le suspens ;) Je vais rejoindre Ninja Theory à Cambridge, pour travailler sur Heavenly Sword. Oui, c’est un jeu next-gen. Bye bye la PS2 et la XBOX :) Oui, je vais faire de la physique. Oui, c’est un projet innovant qui ne va pas passer inaperçu ! Et non, je ne peux pas en dire plus :) Je vous invite à lire le compte rendu de la production dans les 2 derniers Edge, pour ceux qui veulent en savoir plus ! PS: Les images ci-dessous ne sont pas precalculées...

 

 

 

2004 touche à sa fin, et à cette période de l’année, il est en général fréquent et commun de faire le point. Et pour l’industrie, l’année a été pleine de rebondissement. Curmudgeongamer revient sur les principales gaffes, de DRIV3R à EA en passant par ACCLAIM. A cette liste, j’aurai bien ajouter la PSP ninja, qui a le bout goût d’éjecter les disques UMD en cours de jeu ! L’autre exercice de bon aloi, c’est de lister ce que l’année 2005 nous réserve d’intéressant. Pour moi, un seul titre. Katamari Damacy 2 ! Et enfin, parmi les bons jeux qui ne verront pas le jour, Lionhead a abandonné Unity :( Apres l’abandon de BC, j’ai l’impression que la société de Molyneux rationalise à tour de bras ces derniers temps. Peut être un peu trop d’ailleurs…

 

Sur le front EA, l’éditeur a fait un gros coup en rachetant l’exclusivité de la NHL pour les 5 prochaines années à venir. Maintenant, NHL, pour vous ou pour moi, ça ne veut pas dire grand-chose. La NHL, c’est la ligue principale de football américain. Et pour des millions de jeunes américains, c’est le sport culte. Si la main mise d’EA sur ce sport envoie la concurrence dans les cordes, elle a le don d’agacer beaucoup de fans !

 

Autre source d’agacement pour l’éditeur. L’un des groupes d’actionnaires de Digital Illusions rejette l’offre de rachat d’EA ! L’offre n’étant valide que jusqu'à la fin du mois, les discutions doivent aller bon train ! Pour finir, j’aime beaucoup cette gamme de vêtements pour les employées fatigués de trop travailler ;)

 

Les jeux en ligne forment un espace très intéressant pour tout les chercheurs économiques. De nouvelles idées émergent, et donnent un terrain de jeu inespéré pour l’innovation. Anarchy Online est à présent gratuit, le temps de tester un nouveau business model pour les MMORPG. Un autre modèle consiste à vendre une propriété virtuelle. A combien achèteriez vous une île qui n’existe sur aucune carte ? Prés de 20.000 euros ! Tel a été le prix payé par un joueur pour une île sur le projet Entropia. Enfin, OverAnalyzed revient sur le sujet des économies dans ces mondes. Ca n’est pas si sorcier, si ?

 

A la croisé de l’industrie du jeu et de l’information, les choses commencent à bouger. Oddworld est l’une des séries de jeu les plus créatives jamais conçu. Doté d’une cohérence et d’une profondeur peu commune pour des jeux mainstream, les créateurs du jeu s’apprêtent à pousser la grille de lecture un peu plus loin, puisqu’ils entendent s’attaquer aux travers de la politique US. Connaissant un peu cette équipe, je pense que l’administration Bush va se faire dépeindre sous un jour peu flatteur. A l’opposé du spectre, America’s Army continue son petit bonhomme de chemin, tandis que cet article nous rappelle tout de même le but final de ce jeu conçu par l’armée américaine.

 

A l’heure ou les jeux deviennent des outils pour calmer les enfants avant les opérations chirurgicales, le champ légal continue de s’étoffer. La problématique de l’émulation par exemple commence à devenir de plus en plus ardu legalement. L’émulation n’est pas qu’une autre façon de pirater des jeux, c’est aussi un fantastique outil pour conserver vivante la mémoire de l’industrie, ainsi qu’un problème d’ingénierie très complet.

 

Ce n’est pas un secret. L’industrie a pris la très mauvaise habitude de regarder le monde de la recherche de très très haut. Parfois justifié, certaines des critiques que l’industrie porte aux chercheurs tiennent tout de même souvent de la légende urbaine, ou de la simple ignorance crasse. Certains travaux méritent qu’on s’y attarde, comme le panel d’étude sur le gameplay expérimental à la GDC, ou encore ce travail passionnant sur les interfaces ludiques. D’autres travaux sont moins accessibles, comme ce projet de jeu collaboratif à l’aide d’une CAVE (video), mais ils explorent de nouvelles façon de jouer et d’apprendre.

 

Pour finir, le livre du jour, c’est ShaderX3, qui continue d’approfondir le champ technique sur les shaders graphiques. Ailleurs, le New York Times a écrit une chronique sur le fameux comics Penny Arcade. Penny Arcade, c’est une BD humoristique qui croque les travers des joueurs et des jeux vidéos depuis plusieurs années. A lire absolument !

 

 

Voila, pour ma part, c’est vacances à présent :) Il y aura sans doute encore une mise à jour en Decembre, mais ça va ralentir un peu tout de même. Quoi qu’il en soit, je vous souhaite à tous un bon Noël et un fantastique réveillon !

 

Ailleurs sur le web:

 

17:00 Publié dans Nexus | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.