Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2005

London - 2005/01/30 @ 18h00

Dire que le temps me manque est un euphémisme. 3h30 de trajet journalier, 8h de travail intense, des soirées passées à chercher un nouvel appartement, et sans parler des surprises (les chutes de neige, les caténaires qui cassent, les tempêtes venteuses…), tout ça cumulé ont fait passer le mois de janvier à une vitesse absolument effarante. Du coup, il y a plein de choses que j’aimerai partager, mais je ne sais pas trop par où commencer :) Déjà, j’ai finalement trouvé un endroit où vivre à Cambridge, ce qui a été plus compliqué que je ne l’aurai cru. La ville étant principalement universitaire, le marché de la location est plein de petites chambres étudiantes qui ne peuvent plus me satisfaire. Mais ce n’était pas mission impossible… Une autre chose qui m’a marqué, ce sont les chauffeurs de bus ;) Difficile de décrire, mais au moins on ne s’ennuie pas… Trêve de ruminations personnelles. Aujourd’hui, l’Irak vote, et les medias britanniques sont mobilisés en attente soit de la rédemption, soit de l’apocalypse. Les débats font rage en attendant les résultats. Déjà, la liste des morts est lourde, les attentats suicides sont nombreux. J’espère honnêtement que les choses vont allez pour le mieux, mais je ne peux m’empêcher de penser à la société occidentale où les gens ne vont plus voter alors qu’en Irak, certaines personnes bravent la mort. Si ici la société du spectacle bat son plein, dans quel mesure cela s’applique-t-il la bas ?

 

L’accord EA-ESPN continue de défrayer la chronique et les analystes outre manche. L’accueil des joueurs face à cette nouvelle est relativement glacial – pour ne pas dire hostile – tandis que de nombreux analystes soulignent l’intérêt du consommateur dans cette affaire. Mouaif. En attendant, Take-Two, en quelque sorte le dindon de la farce, contre attaque en signant une exclusivité de 7 ans avec… la MLB. Allons bon, kezako ? La MLB est la principale ligue de baseball aux Etats-Unis. Alors maintenant, le baseball est loin – très loin – d’avoir l’importance du football. De plus, l’exclusivité porte seulement sur les jeux third party. Ca veut dire que Sony, Microsoft ou Nintendo peuvent faire des jeux MLB. Ce que Nintendo a décidé de faire d’ailleurs. Du coup, c’est EA qui se moque littéralement et en public de Take-Two. Autant dire que la tension est à son comble. Qu’a cela ne tienne, Take Two a racheté à Sega les studios Visual Concept, confirmant par la même leur volonté de rester ancré dans le jeu de sport.

 

Les premiers dégâts collatéraux des invendus de noël commencent à apparaître. Ainsi, alors qu’EA est au sommet de sa gloire, l’éditeur a décidé de licencier 60 personnes de son studio à Los Angeles. Juste un nettoyage de printemps ? Beaucoup plus sérieusement, les rumeurs de fermeture de Troika serait lié aux décevant chiffres de vente de Vampires La Masquerade. De même, JoWood ferme plusieurs studios en Allemagne et en Autriche. Un autre coup dur pour la production Européenne.

 

En vrac, EA n’est pas le seul éditeur à consolider, puisque Activision à racheté Vicarious Vision, le talentueux développeur de Spiderman 2. De même, le business du jeu se porte très bien pour lui, puisqu’en moyenne, 1 jeu est vendu toutes les 8 secondes de part le monde. Merci au Guardian de nous rappeler aussi qu’ un enfant meurt de faim toute les 8 secondes. Sinistres chiffres. La première conférence sur la publicité dans les jeux vidéo va se tenir à New York le 14 Avril, confirmant la poussé de cette forme de revenue pour l’industrie. Enfin, la chine a banni encore 50 jeux, dont FIFA 2005, les Sims 2 et battlefield Vietnam. Hummm, trois jeux EA. Ca veut sans doute dire quelque chose ;)

 

L’autre sujet qui domine les débats ces derniers temps, ce sont toutes les plateformes next gen. Ce Noël a probablement vu l’age d’or de la PS2 et de la XBox, tandis que la Gamecube reste à la traîne. Et toute l’attention est désormais tournée vers l’avenir. L’ excitation pour les nouvelles possibilités est tout de même contre balancé par les craintes de fermeture de nombreux studio. Du coup, je suis un peu dans une situation paradoxale, car étant donné ma position, je ne peut pas forcement m’exprimer sur le sujet avec toute la latitude souhaité. Mais résumons au moins les diverses rumeurs plateformes par plateformes.

 

Pas grand-chose à dire sur la XBox 2, étant donné je suppose que tout le monde sait déjà à peu prêt de quoi il va s’agir. Néanmoins, les rumeurs sur le line up d’EA sont déjà très précises, avec au fond très peu de surprises. Le point le plus intéressant serait la disponibilité des jeux aussi bien sur la Xbox 2 que sur la Xbox et la PS2, ce qui confirmerait la volonté de l’éditeur de maintenir un flux de revenu majeur sur les consoles de cette génération. Un autre jeu XBox 2 serait Gears of War, utilisant le dernier moteur – très impressionnant ceci dit - d’Epic.

 

De son coté, le CELL continue de fasciner les commentateurs. Cette technologie à la portée bien plus vaste que juste la PS3 est ainsi le sujet de ce long article technique. De manière curieuse, c’est un site dédie à la Xbox qui prétend que le CELL tourne à 4.6 Ghz. Enfin, Nvidia au CES a un peu décrit le GPU qu’elle fournira à Sony pour la PS3. Qui vivra verra…

 

Nintendo n’est pas en reste, et les rumeurs sur la Révolution sont peut être les plus intéressantes car les plus originales. Tandis que CVG élabore une liste de possibilités pour la Révolution, un schéma de la console aurait été dessiné par quelqu’un présent lors d’une conférence privée dédiée aux shareholders de Nintendo. Passionnant :) Pour finir, la vraie question, sera de savoir si oui ou non les 3 consoles seront présentées à l’E3 cette année ?

 

En attendant les monstres, la PSP et la DS occupe le terrain. Ayant eu la chance de manier aussi bien l’une que l’autre, je sais parfaitement combien ces deux machines sont vraiment sympathiques et désirable. Mais c’est la PSP qui m’attire le plus, non pas en temps que plateforme de jeux, mais pour tout le reste. Sony a souvent dit que la PSP n’était pas un concurrent direct de la DS. Et je pense que c’est vrai. La vraie cible de la PSP, c’est l’iPOD. C’est l’iPod qui a remplacé le walkman aujourd’hui, au point d’être l’objet de toutes les études. C’est l’iPod qui occupe aujourd’hui le terrain convoité par la PSP. Et dans une certaine mesure, ça va être le combat de l’image contre la musique. Quiconque a joué sur une PSP ne peut que rester fasciné par son écran absolument incroyable. C’est ce combat qui va signer l’avenir de Sony, et gageons qu’Apple a déjà relevé le défi.

 

Un sujet qui prendra peut être enfin toute la place qu’il mérite avec l’arrivé des nouvelles consoles, c’est le game design. Déjà, le Guardian se demande si les games designers ne dépérissent pas comme les rock stars à force de faire des jeux basés sur des licences hollywoodiennes. Pourtant le game design aborde pleins de nouveaux sujets, comme l’homosexualité. Les games designers parlent de plus en plus ouvertement, et s’apprêtent peut être à prendre enfin plus de poids face aux services marketing et aux démos technologiques.

 

En parlant de licences hollywoodiennes, Clive Thompson tire à vue sur l’attraction trop grande des films sur les derniers jeux. Dans une certaine mesure, je serai certainement d’accord avec son point de vue si j’avais une approche puriste du jeu, seulement il n’y a pas 36000 façons de gérer une histoire et des personnages. Ce n’est pas un hasard si les deux medias convergent, et il y a du bon à piquer au cinéma, la musique par exemple.

 

Niveau technique, Gamasutra a publié un extrait de « AI for Computer Games », ce qui est toujours un problème fondamental du jeu. Je me demande souvent dans quelle mesure la vaste majorité des approches actuelles sont trop naïves pour réellement fonctionner. NVidia a également mis en ligne son dernier SDK, pour codeur graphique uniquement ;)

 

Tandis que le concours de programmation Project Hoshimi est sur le point d’aboutir, les vainqueurs du festival de jeu indépendant ont été annoncés. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’essayer ces titres, mais il y en sûrement certains intéressants.

 

A la croisée de l’alternatif et de l’art, Counter Strike continue d’être une cible privilégiée pour les taggeurs post-situ, tandis que le travail d’ Edostern fourni des perspectives originales aux frontières des arts politiquement engagé. J’avais déjà parlé de leur simulation de l’assaut du FBI sur Waco. Pour personnes ouvertes d’esprits…

 

 

 

 

Les MMORPG connaissent une sorte d’age d’or avec des titres comme World Of Warcraft. Sujet de nombreux machinimas, leurs économies ne cessent de passionner les analystes. De même, la portée sexuelle et morale dans ces jeux sociaux fascine les joueurs. Sociolotron est d’ailleurs un projet de MMORPG sans tabous, ou pourront s’exprimer toutes les perversités humaines. Second Life offre déjà par ailleurs pas mal de latitude à ce sujet. Le sexe et la romance seront les projets espaces qu’investiront les jeux…

 

Les jeux éducatifs font l’objet d’une série d’articles aussi bien sur leur intégration dans les salles de cours que sur leurs qualités intrinsèques. Il est vrai que beaucoup de ces jeux pêchent par un manque patent de recherche visuel et gameplay. Si les jeux aident à former de bons leaders, la magie ne peut opérer que si les jeux sont bons, éducatif ou pas.

 

En vrac, les jeux en réalités augmentées commencent à faire parler d’eux, et je crois énormément en leur potentiel, particulièrement avec les possibilité Wifi de la DS ou de la PSP. GameGirlAdvance revient sur la possibilité de créer des jeux mettant en avant la pacification de conflits comme celui entre Israël et la Palestine. Enfin, la conférence DIGRA se propose d’étudier les myriades de conséquences culturelles que le développement des jeux va produire.

 

En parlant jeux et culture, voici un site qui vous propose de jouer à presque tout les jeux 8bits (Nes, Sega Master System) en ligne, en java et gratuitement :) J’ai bien aime aussi cette chanson Katamari Damacy, faite par un fan. Et si vous voulez vraiment jouer à des jeux différents, pourquoi ne pas essayer Mono ou Darwinia ?

 

Hors sujet. Wired revient sur le projet d’ information liquide, sorte d’hyper lien poussé à l’extrême. La métaphore est malheureuse, si tant est que la dernière chose que je souhaite en tant que consommateur d’informations, c’est qu’elle coule entre mes mains sans que je ne puisse rien en retenir. Une autre marque de la créativité à l’américaine est Kryptos, une sculture commandée par la CIA et contenant 4 messages cryptés défiant leurs propres experts. J’ai trouvé l’idée plutôt intéressante. Moins sérieusement, souvenez vous de vos années d’étudiants. Si vous aviez pu dresser la carte de qui a entretenu une relation sentimentale avec qui dans votre campus, a quoi cette carte aurait pu ressembler ? Peut être à celle-ci. Le fait le plus intéressant, c’est cette concentration locale d’un grand nombres de personnes…

 

Pour finir cette longue news, J’ai été marqué récemment par une pub particulière. A l’antipode des pubs pour les jeux dans les années 80, cette nouvelle publicité pour la Golf GTI a exploité intelligemment l’image de Gene Kelly dans la fameuse scène « Singing in the rain ». Fantastique… :)

 

 

Ces derniers temps :

18:00 Publié dans Nexus | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.