Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2005

Cambridge - 2005/05/15 @ 14h00

Bon, évidemment, l’événement fut l’annonce de la nouvelle Xbox 360 sur la chaîne de télé gonzo MTV. Microsoft, en annonçant clairement son intention de cibler le grand public, a fait un splash en associant sa console à l’image cool et branchouille d’Hollywood. Dance floor, concert live de groupes à la mode, flashs et jeunes qui dansent. Assurément, avoir Elijah Wood pour présenter votre console, c’est classe… Non ? Non ?... Non.

 

Savoir si Microsoft a réussi son pari en branchant les teenagers du monde est un peu difficile pour moi. Par contre Microsoft a réussi à fâcher les geeks et autres hardcore gamers du monde entier. Il faut dire que ces derniers se fichent du string de Paris Hilton comme de leurs premières chaussettes trouées. Pour autant, Billou a été malin en leur réservant Our Colony, une tentative de marketing viral intelligente un peu trop mal ficellé….

 

Au final, une question demeure. Peut on séduire le grand public sans le support des fans hardcores ?

 

Mais bon, tout cela n’est que du marketing. Seule compte la machine… et les jeux qui vont avec ! Pour la machine, chapeau. Microsoft a compris la leçon de la première Xbox. En pompant furieusement du coté d’Apple, la Xbox 360 deviendrai presque une machine sexy. Un seul point noir. Elle est encore plus grosse – légèrement – que la PS2 (l’original hein). Les américain ne comprendront jamais rien à la miniaturisation.

 

 

Sur ce qu’il y a à l’intérieur, rien a redire. Des dizaines d’autres sites se sont déjà chargées de décortiquer le hardware. Le plus important, ce sont les jeux. Et de ce cote là… Et bien, c’est encore un peu mince pour l’instant. Enormément de séquelles ( Call of Duty 2, Madden NFL 06, NBA 2K6, Need for Speed Most Wanted, Project Gotham Racing 3…), beaucoup de gameplay convenu ( Battlefield 2, Elder Scrolls IV, Full Auto, Perfect Dark Zero, Quake 4, Saint's Row… ), pas mal de licences ( Darkness, Tom Clancy's Ghost Recon, Tony Hawk's American Waste Land… ), quelques nouveautés plus ou moins discrètes ( Alan Wake, Condemned, Dark Sector, Demonik… ), seules quelques perles sortent du lot ( Blue Dragon, Gears of War, Kameo, Ninety-Nine Nights… ).

 

 

En somme, la Xbox 360 s’inscrit en évolution plus qu’en révolution par rapport à la Xbox. Microsoft (et les éditeurs associés) pense que son public principal veut encore plus de la même chose. L’avenir dira si ils ont eu raison. A ce jour, la plus grosse déception est Perfect Dark Zero, le grand absent est Halo 3 et le jeu le plus next gen est Ninety-nine Nights.

 

 

Parlons un peu de ce dernier. En cours de production pour Microsoft Japon par le créateur de Rez, ce jeu semble mettre en scène de grandes batailles homériques dans un univers fantastique. Même si les détails sont encore flous, les premières images sont très encourageantes. Tetsuya Mizuguchi va-t-il être le grand sauveur du line up de la Xbox 360 ?…

 

On en reparlera Lundi (ou plutôt Mardi je pense) :)

 

Sur un sujet un peu plus sérieux, je suis tombé sur une page de publicité passionnante dans le dernier Develop. L’un des grands avantages à vivre à l’étranger est de pouvoir voir les efforts que font notre Ministère des affaires étrangères pour redorer le blason terni de notre chère république. C’est donc ainsi que j’apprends de la bouche de Clara Gaymard (la femme d'Hervé), présidente du Invest In France Agency, que la France a atteint le parfait équilibre entre la modernité et la tradition. J’y apprends aussi que les entreprises investissant plus de 15% de leur budget en R&D sont exonérées de charges sociales pendant 8 ans. D’ailleurs un encart stipule que notre gouvernement Raffarin a introduit 50 mesures pour aider les investisseurs étrangers. Apparemment, la France est un pays qui mixe les cultures de toute la planète, et surtout si les Français se plaignent tout le temps, ce n’est que parce que nous cherchons à atteindre l’excellence… ... Mouais…

 

Dans l’ensemble, pourquoi pas. Ce n’est pas tant la démarche de passer une pub qui m’intéresse plus que le fait qu’il faille en venir la pour que la France redore un peu son image. Rien de ce qui est dit dans cette page n’est complètement faux par ailleurs. C’est le portrait de la France qui est décrit dans lequel je ne me reconnais pas. C'est sans doute pou cela que le site s'appelle The New France. Je n'ai pas du mettre les pieds la bas!

 

Mythe 1: La France n’est pas un pays multiculturel. La France normalise les autres cultures à l’aulne de ce quel reconnaît ou pas comme convenable. Mythe 2 : La France n’est pas un pays a même d’attirer les investisseurs. Toutes les exonérations se font à grand coup de paperasses et de bureaucratie, ce qui a un coût non négligeable. Mythe 3 : Les Français ne râlent pas parce qu’ils visent l’excellence. Les français râlent parce qu’ils conservateurs, qu’ils rechignent aux changements et souvent ne pensent qu’a leur propre intérêt avant celui de l’entreprise, et encore moins celui de la nation.

 

Mais bon, je suppose qu’il faut bien des gens comme Madame Gaymard pour espérer redonner un peu de souffle à l’économie Française. Bonne chance (sincèrement)….

 

Ces derniers temps :

  • J’écoute: Pas grand chose. C'est le printemps, je sors ;-)
  • Je lis : La misere du monde – Pierre Bourdieu (petit a petit).
  • Je vais voir: Pas grand chose. C'est le printemps, je sors bis ;-)
  • Je joue à: Ghost in the shell - Stand alone complex - PS2
  • On me trouve: dans les parcs, quand le soleil brille.

14:00 Publié dans Nexus | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.