Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2006

NIMBY Syndrome

"Moi je veux bien, mais pas chez moi, hein !"...

 

Forgé aux États-Unis et analysé comme un véritable syndrome affectant nos démocraties, l’acronyme NIMBY caractérise de plus en plus fréquemment ces conflits de localisation. Il découle d’une métaphore qui parle d’elle-même: « Not in my backyard ! », en français: « Pas dans ma cour ! » Cet acronyme est censé traduire l’attitude d’opposition d’une population locale vis-à-vis d’un projet lorsque celui-ci est susceptible d’entraîner certaines nuisances ou modifications, réelles ou supposées, du cadre de vie. En Europe, l’intensification des conflits de localisation est plus récente et l’appellation NIMBY entre peu à peu dans le langage courant.

 

[ EconPapers

10:55 Publié dans Idées | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.