Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2006

Potal dynamique + Half Life 2 = FUN

Le portal revient à la mode cet été, et plus particulièrement la notion de portal dynamique. Après l’excellent Prey, c’est au tour de Valve d’ajouter un Portal Gun à Half Life 2. Honnêtement, la vidéo vaut le détour ! Des heures de fun en perspective, en particulier en multi !


Le portal n’est pourtant pas une technologie nouvelle en soit.



A l’origine, le portal est un outil utilisé par les moteurs de rendu. Il permet de définir une surface 2D modifiant les propriétés de clipping et de caméra.



Par exemple, une porte entre 2 pièces est un portal, puisque si la caméra est dans la salle A, tous les objets de la salle B ne sont visibles que par la porte. En d’autres termes, les objets de la salle B sont clippés par la porte.

 

 

Cette propriété a d’énorme avantage pour les moteurs de rendu:

 

  • Si la porte n’est pas visible dans le champ de la caméra, il est inutile de rendre les objets de l’autre salle.
  • De même, si la porte est visible mais fermé.
  • Enfin, si la porte est visible et ouverte, le champ de vision est réduit par les limites de la porte, ce qui permet d’afficher moins d’objets.

 

C’est pour ça que cette technique a été très populaire dans les FPS, elle est très efficace pour les scènes d’intérieures.

 

Evidemment, on peut faire bien plus en manipulant les propriétés de la caméra (ou de la matrice du monde). On peut faire un miroir très facilement : la surface d’un miroir est un portal qui projette symétriquement la caméra de l’autre coté de sa surface. On peut faire une porte ou une fenêtre qui ouvre dans l’espace ou dans un autre monde.

 

Alors, pourquoi ce regain soudain pour cette technologie ?



Les portals ont pendant longtemps été limité à une utilité de gain de performance et d’optimisation. En conséquence, les contraintes d’utilisations ont été particulièrement sévères. Les portals ont longtemps été statique par exemple.



Aujourd’hui, libéré de ces contraintes, les portals redeviennent un objet ludique. Attachez les à des objets dynamiques, utilisez les pour des puzzles, autorisez le franchissement dans les deux sens, dissocier les portals en deux (effet trou de ver), faites en une arme…



Les possibilités sont tout simplement sans limites. C’est pour cela que cet été est l’été du portal :-)



Au-delà de l’aspect technique ponctuel, il est intéressant de voir comment l’évolution des contraintes techniques permet de restituer au domaine du gameplay de nouveaux outils de jeu. Ce dialogue permanent entre la technique et le game design a souvent été à l’origine des meilleurs moments du jeu vidéo… 

Les commentaires sont fermés.