Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2007

La pupille en guise de souris...

Il y a quelques jours de cela, je parlai de la Wiimote. Le détecteur de mouvement dans cette télécommande est un très bon exemple d’application grand public des nouvelles façons d’interagir avec les machines dans notre environnement.

 

Ca n’est a priori qu’un début. Il n’y a pas que l’industrie du jeu vidéo qui est frustré par l’archaïsme des contrôleurs et autres joysticks. Le bon vieux couple clavier-souris a aussi du souci à se faire.

 

Justement, remplacer la souris, c’est ce sur quoi ils travaillent à Stanford. Et pour ce faire, ils proposent de simplement tracker la pupille de l’utilisateur…

 

A researcher at Stanford has created an alternative to the mouse that allows a person using a computer to click links, highlight text, and scroll simply by looking at the screen and tapping a key on the keyboard.

 

By using standard eye-tracking hardware--a specialized computer screen with a high-definition camera and infrared lights--Manu Kumar, a doctoral student who works with computer-science professor Terry Winograd, has developed a novel user interface that is easy to operate.

 

"Eye-tracking technology was developed for disabled users," Kumar explains, "but the work that we're doing here is trying to get it to a point where it becomes more useful for able-bodied users."

 

He says that nondisabled users tend to have a higher standard for easy-to-use interfaces, and previously, eye-tracking technology that disabled people use hasn't appealed to them.

 

[ Technology Review ]

13:00 Publié dans Idées | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Il me semble que le procede utilise pour les handicapes / accidentes de la route est vraiment tres fatiguant et abime l'oeil a force d'utilisation, c'est donc un grand defi de parvenir a surpasser ce probleme.

Il me semble d'ailleurs qu'on en est a la connection du systeme directement sur les neurones du patient a present...

Écrit par : MMoi | 08/03/2007

Oui, j'allais en parler bientôt...

Écrit par : Daz | 08/03/2007

Les commentaires sont fermés.