Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2007

E=M6...

Quanticsur M6, c'était hier soir, dans l'émission E = M6 ;-)


Commentaires

Impressionnant le scanner 3D! Je pensais pas que ca marchait aussi bien!

Écrit par : MoOm | 12/03/2007

Oui, ça marche pas mal. Bien sur, ça n'est pas aussi simple après, mais ç'est cool :-)

Écrit par : Daz | 12/03/2007

"Heureusement, l'apparation de la 3D blabla..."

ce qu'il faut pas entendre... vive la 2D !

c'etait la minute "vieux machin" ;)

Écrit par : MMoi | 13/03/2007

T'inquiète, tu es pas le seul, loin de là:


"Castlevania's Koji Igarashi: 2D games will never die!"
http://www.joystiq.com/2007/03/13/castlevanias-koji-igarashi-2d-games-will-never-die/

Écrit par : Daz | 13/03/2007

Bon vos locaux sont bien trop "open space" à mon gout et l'orientation des jeux façon "on fait du cinéma" c'est pas trop ma tasse de thé non plus.

Sinon ça a l'air plutot chouette ce que vous faites, c'est quand même bien d'avoir quelques gros studios en France.

Écrit par : Whirly | 15/03/2007

Vi, l'open space est parfois pesant (particulierement en terme de volume sonore). Perso, je prefere commencer + tot le matin (8h/8h30), ce qui me permet de bosser plus tranquilement...

Au fond, la France est pas si mal dote quand on y pense. Entre Ubisoft, Eden et autres Quantic, il y a quelques gros. J'avoue quand meme envier parfois les plus petites structures comme la tienne Whirly... :-)

Écrit par : Daz | 15/03/2007

Ben c'est une des premières constatation de Peopleware, et on se rends compte rapidement que oui l'open space c'est pas top pour bosser. Nous on essaye plutôt de faire des bureaux de 4, en regroupant les gens par thèmes. Et en principe ca marche plutôt bien. Je pense que si on déménage (ce qui risque d'arriver, on commence à voir les murs se rapprocher là) on mettrant vraiment l'accent là dessus.

La France est très loin d'être le Burkina Faso au niveau dev de jeu (je n'ai rien contre ce pays hein, c'était un exemple), il n'y a rien qui m'énerve plus que le misérabilisme ambiant alors qu'on a tellement d'élément positif dans ce pays. Mais bon c'est mode de voir la France qui tombe. Tiens d'ailleurs faut que j'écrive mon billet sur le crédit d'impôt.

En tout cas Quantic travaille actuellement sur quelque chose qui m'aurait bien intéressé ; la traduction des émotions et le story telling. Par contre il ne viendrait pas à l'idée de me faire modéliser dans un jeu :)

Pour ce qui est de la structure, on veut toujours ce qu'on a pas, tel est la nature humaine. Mais il est vrai que ma boite actuelle a un avantage, c'est chez moi "... and there is no place like home". Moi j'attends le moment où on atteindra une masse critique pour investir dans de la recherche et vraiment faire quelque chose de différent même si actuellement on attaque déjà le jeu vidéo sous un autre angle.

Tiens pour l'anecdote, il fut une époque quand j'étais jeune où je pensais que on trouvait les bons sur les gros projets AAA qui tuaient leur race. Et puis un jour, avec l'expérience, j'ai compris qu'on pouvait en trouver partout, qu'il était d'ailleurs bien plus impressionnant de voir un jeu qui arrache fait par 10 personnes que par 100. Tout ca pour dire que petite ou grande structure, l'important c'est d'être content de son boulot et travailler avec d'autres gens "to kick some ass".

D'ailleurs si j'avais pas monté ma boite je crois que j'aurais tenté une équipe AAA mais dans un pays lointain, genre pour voir ce qu'ils font de différent de nous pour la conduite du projet. Mais qui sait de quoi l'avenir sera fait.

Écrit par : Whirly | 16/03/2007

Tu prêches un convaincu ;-) Mais en effet, il est tentant de penser que "the grass is always greener", ce qui est loin d'être le cas ^_^

Et puis comme tu le dis, on est pas si mal loti en France, si ce n'est l'ambiance un poil frileuse du moment (qui n'est pas imaginaire). Ce qui ne veut pas dire qu'on peut pas faire mieux, loin de là!

Pour ma part, si il y a une leçon que j'ai retenu au fil des années, c'est que l'on arrive souvent à de meilleurs résultats dans de petites équipes qu'en se dispersant avec beaucoup de monde.

Et d'ailleurs c'est ce que les grosses structures qui réussisent font le mieux. A Quantic par exemple, il n'est pas rare de former des petites équipes avec 2, 3, 4 personnes cross discipline pour s'atteler à un problème bien défini sur un délai raisonnable ^_^

Ce qui me rappelle qu'il faudrai moi aussi que je me décide à finir mon post au sujet de nos méthodes de travail !

Bref, on te souhaite bcp de succès avec ton équipe qui grandi :-) Et pense à faire un compte rendu de la mini conf sur Ogre, hein ;-)

Écrit par : Daz | 16/03/2007

Pour la mini conf on monte actuellement un powerpoint + vidéo histoire que tous le monde profite de ma prose. C'est une bonne ambiance de café ca vous sortira des vidéos un peu trop froide, mais bon ca va j'ai la voix qui porte il parait.

Je me disais en passant que pour une grosse prod, ça serait sans doute plus efficace de bosser en cluster. Mais je tenterais l'expérience dès que CP aura atteint les 50 gus :)

Écrit par : Whirly | 17/03/2007

Oui. En Angleterre, j'ai travaille en "strike team". Un codeur, un graphiste, un designer, parfois un scripteur. Chaque team a en charge une et une seule problematique a resoudre.

Ceci dit, ca pose d'autres soucis. Parfois, une team echoue a atteindre son objectif - pour mille et une raison. Si les dependances n'ont pas ete bien gere, c'est toute une equipe qui peut se retrouver a attendre le travail de 3 ou 4 personnes. C'est une situation de pression enorme!

Mais globalement, je trouve que ca avance mieux comme ca ^_^

Écrit par : Daz | 18/03/2007

Les commentaires sont fermés.