Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2007

PeaceMaker...

Dans Sim City 2000, il y avait un certain nombre de scenario catastrophe que vous deviez gérer. Du tsunami au tremblement de terre, de l'attaque martienne à Godzilla, tout avait été pensé. Enfin, presque.

 

Dans PeaceMaker, rien de tout cela. Au contraire, vous avez la charge de rétablir la paix entre Israel et la Palestine... Ce qui donne bien assez de travail comme ça, non ?

 

Au choix, essayez donc de vous mettre à la place du président Palestinien ou du premier ministre Israelien... A l'occasion de la disponibilité des démos du jeu, un petit brief: 

 

  • PeaceMaker is inspired by real events in the Israeli-Palestinian conflict.
  • Be a leader and bring peace to the region before your term in office ends.
  • PeaceMaker is two games in one: play both the role of the Israeli Prime Minister or the Palestinian President.
  • Play the news: how would you react to the events in the Middle East presented using real news footage and images?
  • Depending on what you bring to the table, we have three difficulty levels to choose from including calm, tense and violent.

 

[ PeaceMaker ] 

 

Commentaires

Je ne sais pas ce qu'il en est du gameplay mais voici le genre de thématique qui me plait. Ce genre de jeu devrait comme foodforce ( http://www.food-force.com/ )etre gratuit et financé par les nations unies car cela fait partie d'une dynamique interressante pour appaiser les esprit et surtout ceux des jeunes.
La problématique est sans douttes qu'il n'est pas évident de programmer un IA qui gererai en même temps, le sectarisme, le fanatisme, le liberalisme et les aspiration pacifique ou guerriere des deux peuples. Mais si déjà ils peuvent faire la paix en jeu ce serait un bon début. Par contre au risque de me tromper l'interface et le gameplay ont l'air de s'approcher de ce que l'on a vu sur "mission président" non ?

Écrit par : Pedro Guanaes | 11/05/2007

Les commentaires sont fermés.