Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2007

The "HardCasual" Gamer Demographic...

Comme tout marché économique, l'industrie du jeu segmente ses produits en fonctions de certaines cibles démographiques. Par exemple, le buzzword du moment, c'est le joueur casual.
 
 
Le joueur casual est un jeune adulte, avec une vie très active, plutôt féminin et appréciant des jeux "simples" (mais pas simpliste) avec des temps de jeu très décousus (de 5 min à 1 heure par ci par là). C'est ce publique qui a fait le succès des petits jeu en Flash il y a quelques années, et que l'on retrouve en partie dans le publique de la Nintendo DS.
 
 
Attention, casual ne veut pas forcément dire "jeu budget"! C'est un segment très convoité, et les budgets sont déjà en train de gonfler dans ce secteur.
 
 
La distinction se fait plutôt en terme de design (game design et visuel), que l'on oppose souvent aux jeux Hardcore (accusé d'étre trop long, trop dur, ou simplement mal adapté à la vie des jeunes adultes).
 
 
Du coup, le marché se polarise un peu entre ces deux définitions. Soit.
 
 
Et si en fait, il y avait un troisième groupe démographique complétement oublié dans l'affaire ? Quid du joueur qui veut continuer à ressentir l'engagement et la mécanique d'un jeu hardcore sans en payer le prix ? Pourquoi n'y a-t-il pas de RPG majeur pouvant être bouclé en moins de 10h ? Pourquoi ne pas imaginer un FPS avec l'option "god mode" par défaut ?
 
 
Est ce que le hardcasual existe ? 
 
 

In my opinion game developers are neglecting the audience upon which this industry was built. Gamers like myself, who are now grown up with careers, families and other responsibilities simply no longer have the time to battle their way through 40 hours of game play to save the world.

 

Even finding blocks of time to get through the next level of a game are hard to come by when your toddler is running around and you've had to bring work home to prepare a draft for your boss to review.

 

It seems that games for "hardcore" gamers make the assumption that you have large blocks of time to sit in front of a console. So-called "casual" games can be entertaining for short periods of time, but that's not why I play video games.

 

I want the presentation, the action, the experience of a "big" game. Gamers like myself don't want casual games, we want that hardcore gaming experience redesigned to reflect the way we live.

 
 
[ LevelUp
 
715199e8cefd5d1a94876f788df8ab52.jpg
 

Commentaires

Je ne sais pas... je suis pile poil moi aussi dans ce segment. J'ai commencé à jouer... au tout début ou peu s'en faut, et j'ai maintenant femme, enfant et travail, donc beaucoup moins de temps pour jouer.

Question jeux vidéo, je ne suis pourtant pas en reste. Un God Of War, 1 ou 2, ça se termine en pas si longtemps que ça. Et les consoles portables et leur mode veille, ça permet de jouer un petit peu de temps en temps à des jeux qui peuvent un peu traîner.

Mais forcément, pour l'aventure, j'évite tout ce qui annonce fièrement au dos "plus de 50 heures de jeu !"

Ce que je redoute le plus, en fait, ce ne sont pas les jeux qui durent, mais les jeux dont l'apprentissage fait qu'une semaine d'interruption (et parfois, l'interruption peut-être plus grande) ne permet pas de reprendre. Ces jeux là, je sais que si je les arrête, alors c'est foutu, je ne les continuerai pas.

Écrit par : Mokona | 12/11/2007

C'est juste ce que tu dis là, j'ai exactement le même problème ^_^

Je joue encore pas mal, mais je ne peux pas allouer de sessions régulières dans un jeu. Pendant 2 semaines, je joue presque tout les jours, puis je n'ai plus le temps pendant 4 autres...

Résultat des courses, on se retrouve à reprendre un jeu au millieu, mais en ayant un niveau débutant à nouveau. Evidemment, la frustration suit... :-)

C'est vraiment un challenge de game design moderne: non seulement le jeu doit être accessible le plus vite possible, mais il doit le rester quelque soit le planning des sessions...

Écrit par : Daz | 12/11/2007

"mais il doit le rester quelque soit le planning des sessions..."
Le jeu doit aussi donner de la recompense au joueur pour ses efforts qui doivent, normalement, être de + en + important.
Si on a un jeu a la difficulté linéaire, ca devient lassant non?
Ou alors il me manque une étape.

Écrit par : skaven | 13/11/2007

Bonne remarque :-)

Ceci dit, pourquoi est ce qu'un jeu devrait récompenser l'effort plus qu'autre chose ? La notion de reward n'as pas forcément besoin d'être indéxé sur le temps passé à jouer ^_^

Par exemple, pourquoi diable aurait je besoin de finir toutes les courses avant d'avoir accès à touts les modéles de voitures ?

De même, un jeu n'as pas forcément besoin d'être de plus en plus difficile pour rester intéressant. Animal Crossing n'est pas de plus en plus difficile, juste de plus en plus profond :-)

Écrit par : Daz | 13/11/2007

Non, je voyais plus la recompense comme 1 attente du joueur qui est recompensée.
Dans HL, la recompense est 'sortir de Black Mesa'. On court toujours apres en esperant l'avoir.
Je trouve que les deblocages sont de la poudre aux yeux en essayant d'aprehender ce même principe. Sauf qu'elle n'est pas (très) jouissive.
Dans un jeu de plateforme, quand tu passes un level apres 20 tentatives, tu est très content. Une belle cinématique par dessus et c'est le pied. Si tu decoupes ce passage en 5 save points etalés sur 3 semaines, tu n'appréciera plus le jeu. C'est comme regarder die hard en plusieurs fois.

Écrit par : skaven | 13/11/2007

Je crois que l'idée à l'origine - pour reprendre ton exemple - c'est plutôt de refaire DieHard en 30 mins au lieu d'1h30 ^_^

En gros, ce que veut le "Hard Casual", c'est toutes les sensations d'Hollywood dans une expérience beaucoup plus concentré. Ca n'est pas la même chose.

Celui qui apprécie de passer un level après 20 tentatives, c'est un hardcore gamer. Je dit pas que c'est mal, ou que ça ne devrait pas exister, c'est un fait.

Le propos de l'article c'est de signaler l'existence d'un autre type de gamer, qui lui n'as ni le luxe, ni l'envie, de se faire chier 20 fois dans le même niveau :-)

Il y aura toujours des jeux pour les hardcores, mais ça ne correspond pas à ce que je fait à l'heure actuelle, et encore moins aux jeux auxquels j'aurai envie de jouer aujourd'hui ^_^

Écrit par : Daz | 13/11/2007

Les commentaires sont fermés.