Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2007

A méditer...

Voici un chiffre qui laisse songeur. Si on en croit les chiffres, une personne sur six a un nintendo DS au Japon...O_o
 
 
C'est un chiffre collosal, en fait proche d'une saturation encore inédite. Du coup, il faut regarder ailleurs pour voir de réelles perspectives de marchés.
 
 
Le Mexique par exemple. En 2010, le secteur méxicain devrait rapporter près d'1 milliard de dollars. Les pays émergents vont-ils devenir le moteur de la croissance dans la prochaine décénie ?
 
 
6aff2a8fa445e6c7807ed43912e34eb0.jpg
 

Commentaires

C'est pour ça que je pense que stratégiquement pour un jeune studio la DS est le support le plus interessant économiquement. Je pense d'ailleurs qu'il y a encore bcp à faire sur cette console en particulier sur les jeux d'aventure mais aussi sur les applicatif ludo-culturelle qui n'ont pas encore été abordée. En ce qui concerne les marché émergeant je sais que pour bcp de constructeur le brésil est une Zone à part entière par exemple (les jeux gamecube sont divisé en 4 régions, JAP, EUR, US et BR). Le problème vient surtout que le hardware reste trop cher pour le grand public de ces pays, mais le public visée reste énorme (180 millions d'habitants au brésil dont 120 M qui peuvent se payer la machine) Reste à voir le marché Chinois qui n'est que peut representé mais qui peut representer un marché considérable (450 M de personnes avec un pouvoir acquisitif suffisant) et pendant ce temps le SDK de la PS3 baisse :D

Écrit par : Pedro Guanaes | 20/11/2007

Ca dépend. Qui fait vraiment de l'argent avec la DS ? A part Nintendo bien sur ^_^

Écrit par : Daz | 20/11/2007

le "qui fait de l'argent avec la DS" ça commence à ressembler à un gros cliché du monde du jeu vidéo. En fait je pense qu'en principe les éditeurs qui disent ça pensent plutôt "pourquoi il n'y a que nintendo qui fait des montagnes de fric sur DS ?"

... et même là c'est faux. Il suffit de voir certains produits qui ont extrêmement bien marché sur DS genre la série des totally friends chez Eidos.

Il peut y avoir un effet de mode, mais je ne pense pas que tous les éditeurs veulent cibler la DS sans une bonne raison pécunière.

Maintenant pourquoi ca marche bien pour nintendo ? Peut être parce qu'ils s'amusent pas à dévaloriser leur gamme de produit en sortant des jeux de merde sous prétexte de faire du chiffre en se disant que les clients ne méritent pas un minimum de respect ?

Écrit par : Whirly | 22/11/2007

Et le méchant éditeur qui ne pense qu'à s'en mettre plein les fouilles, c'est pas un cliché ça aussi ? :-D

Et là, tu nous parles de qualité là ^_^ Je crois que c'est surtout là le coeur du problème.

Il serait peut être temps en effet de faire comprendre aux éditeurs que la qualité à un cout, aussi bien sur DS que sur PS3.

A mon avis, un Nintendogs ou un Zelda sur NDS, ça doit avoir un budget qui ne ferait pas pale figure à coté de bonnes productions pour consoles de salon. Nintendo sait faire de la qualité, c'est leur force numéro un.

Mais à quel prix ?

Ca, ça n'est pas forcément ce que les acteurs tiers du marché veulent. Ce que Nintendo ne sait pas faire - et Sony aussi dans une moindre mesure - c'est baisser la barrière à l'entrée pour élever la qualité des jeux sans exploser les budgets.

C'est la raison principale pour laquelle Sony et Nintendo ont une mauvaise presse auprès des studios indépendant.

Et puis, même si ça existe, je me refuse à croire que la majorité des developpeurs et des éditeurs n'ont pas à coeur de faire le meilleur jeu possible dans les limites de temps et de budgets impartis ^_^

Écrit par : Daz | 22/11/2007

Les commentaires sont fermés.