Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2008

Nocturnal...

Insomniac est peut être à ce jour le studio le plus disposé à parler ouvertement des technologies qu'ils développent en interne. Leurs développeurs sont régulièrement présent aux différentes conférences (GDC, DevStation, etc...), et Insomniac publie régulièrement leurs papiers sur son propre site.
 
 
Cette attitude tranche vraiment avec le reste du secteur, pour qui le code est au mieux un bien précieux à amortir (en exploitant les moteurs et les outils sur plusieurs productions) ou à valoriser (en vendant des licences comme Unreal), et pour au pire une difficultée de plus sur le chemin de la production.
 
 
Dans tout les cas, peu de studio n'aime vraiment partager leurs sources.
 
 
 
 
1791b98b731b2eba4e3b5375b531fb00.jpg
 
 
 

What Insomniac has decided to do was to share and distribute their own technology throughout the industry, in turn encouraging others to share their own tech. The Nocturnal Initiative is not, they stress, a game engine. There will be no snarky comments from Mark Rein about Insomniac stepping on Epic's toes as the program is designed to help game development peers avoid rewriting some of the basics.

 

"Rewriting libraries is a waste of time," said Andy Burke, tools group lead at Insomniac, and the gang on the software side hopes that releasing code into the wild, code that comes with a "liberal" open source license, fosters feedback and may encourage others to share their own work. That can lead to better games, they hope.

 

The first batch of code is now available at the Nocturnal Initiative web site, in easy to read Wiki format, for developers who are interested in the program. They may be interested to learn that this isn't just something that's been whipped up for good PR, this is code that's being used in production, used in development in titles like Ratchet & Clank Future and Resistance 2.

 
 
[ Kotaku
 
 
Loin d'être une opération purement désintéréssé, je crois surement que c'est un signe d'un changement de fond qui s'annonce dans les 5 / 10 / 15 prochaines années.
 
 
Si l'industrie du jeu a jusqu'a présent été principalement une industrie de la technologie informatique - un peu particulière, certe-, elle est définitivement en train d'opérer une mue vers le secteur de "l'entertainement", rejoignant le cadre des producteurs de contenus.
 
 
A ce titre, la problématique technique va devenir de plus en plus irrélevante. Et c'est déjà là, au sens ce n'est plus le jeu qui affiche le plus de sprites ou de polygones qui vend le plus. Ce qui est relevant, c'est le design, la réalisation et la finition.
 
 
En somme, si avoir un bon moteur est utile pour faire un bon produit, faire un bon produit ne dépend pas forcément du moteur. 
 
 
Je crois qu'Insomniac le sais parfaitement, et utilise aujourd'hui l'argument d'ouverture du code plutôt comme un argument marketing pour attirer les talents - "nous seulement nous avons les meilleurs technologies, mais notre code est suffisament bon pour être ouvert au public"....

13:10 Publié dans Code | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.