Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2008

Phil part, EA achète...

Ils sont déchainées en ce moment ma parole. Décidemment, les retours de GDC sont toujours pleines de surprises ^_^
 
 
Première nouvelle, Phil Harrison aurait démissioné de son poste chez Sony. Ca, je l'ai pas vu venir! La rumeur voudrait qu'il aille chez... Atari O_o ?!?
 
1622279506.jpg
 
Sony Computer Entertainment Worldwide Studios president Phil Harrison has announced his formal resignation from the company, due to go into effect on February 29. Sony officially broke word of his resignation this morning.


Taking his place will be SCEI president and group CEO Kazuo Hirai, who will assume Harrison's duties on top of his own. It's unknown at the moment whether Sony will begin seeking out a replacement for Harrison, or whether Hirai's full-time responsibilities will engulf those of the former Worldwide Studios president.
 
 
L'autre news du jour, c'est EA qui veut acheter Take Two, de la même façon qu'ils s'y étaient pris avec Ubi. Evidemment, Take Two ne voit pas forcément les choses de la même façon, même si ils sont en effet un bon candidat au rachat.
 
 
Apparently, it didn't take them very long to consider Electronic Arts' somewhat hostile buyout proposal -- Take-Two's Board of Directors just responded to the offer with a press release of their own, stating that EA CEO John Riccitiello's proposal was "inadequate in multiple respects and not in the best interests of Take-Two's stockholders."


While EA's proposal listed Grand Theft Auto IV as a primary reason for the merger, as Riccitiello claimed EA could lend their help during the game's quickly approaching release, Strauss Zelnick, Take-Two's executive chairman, listed GTAIV as the primary reason why they wouldn't want to merge at this point in time, fully expecting to increase their overall value when the game hits store shelves come April 29.

 
Les mauvaises langues prétendent qu'il y a trois raisons à ce rachat inopiné:
 
  1. Take Two est une cible facile au sens où ils ont régulièrement des petits souçis financier. En plus, ils sont pas Français, donc pas de gouvernement dans les pattes comme avec un certain Ubisoft ;-)
  2. Non seulement GTA IV va cartonner, mais surtout, il est pas encore sorti. Parce ce que s'il a le succès escompté, TT sera d'autant plus cher à acheter (comme le précédent Assasins Creed, qui permet aujourd'hui à Ubi de valoir d'autant plus).
  3. Enfin, Activision-Blizzard numéro un ? C'est une situation absolument insupportable...

Commentaires

Je sais pas pourquoi mais je peux vraiment pas saquer la tronche de cake de ce mec. Trop une tete a claque.

Écrit par : Jeremy Chatelaine | 26/02/2008

4. 2K Sports démantelé = monopole d'EA sur les jeux de sport US.

Écrit par : Serpico | 26/02/2008

En tout cas on ne peut pas dire qu'ils y aillent avec retenue... du pur business et aucune vision derriere.

Écrit par : MMoi | 27/02/2008

Gouvernement, gouvernement. Ubi, ce n'est ni Mittal ni la Société Générale. Le gouvernement, à l'époque, découvrant étonné que le jeu vidéo était une industrie, n'a rien dit d'autre que : ce n'est pas au gouvernement d'intervenir dans les affaires privées des entreprises. Quelque chose comme ça.

Ce que cela a apporté, par contre, c'est le début de la reconnaissance de l'industrie. Comment ça, une grosse boite américaine veut acheter une boite française ? Ah mais alors, c'est que peut être on est passé à côté de quelque chose ?

Ca m'a aussi permis de gagner plein de sous, donc merci EA tout de même d'avoir ces allures de cow-boy qui achète par-ci par-là de manière agressive.

C'est juste dommage, là où j'ai l'impression que la plus part des autres rachats se font plutôt dans le "rapprochement" et de manière sereine.

Écrit par : Mokona | 27/02/2008

Les commentaires sont fermés.