Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2008

Little Big Planet Beta...

Woua, 3 mois de silence radio! J'avais presque oublié ce que c'étais de bloguer! ^_^

 

Bon, juste un mot pour dire que j'ai fini de faire le tour de la beta de Little Big Planet et que je suis... souflé !!! C'est plus qu'un jeu ou un bac à sable, plus qu'un outil ou une plateforme, ce jeu est littéralement... spectaculaire, visuellement, techniquement, et en terme gameplay! Un vrai rêve de geeks !!!

 

entete.jpg

 

Je dis bien geek, car si la customisation des sackboys va fournir des heures de fun faciles sans fin, le gameplay par contre n'est pas si accessible,  si je me fie aux réactions des joueurs plus casual autour de moi. Trois points d'accroches me semblent problématiques.

 

LBP est construit selon le principe du jeu de plateforme. Du coup, les quelques niveaux disponible dans la beta empreintent beaucoup au passif du genre, mettant à mal les joueurs non accoutumés au canon de ce gameplay. D'autant plus qu'en pratique, les levels ont trois niveaux de profondeurs, et que le passage de l'un à l'autre n'a rien de fondamentalement évident pour le joueur non aguéri.

 

Du plus, le rendu absolument maginifique du décor a un impact négative sur la lisibilité du gameplay. On est loin du parti pris visuel d'un Mirror's Edge.

 

Enfin, la maniabilité du sackboy n'as pas la précision et la finesse d'un Mario, ce qui est génant pour ce style de jeu. Sackboy aime bien faire le mariolle, mais à peu près toutes les surfaces sont glissantes d'une façon ou d'une autre, et le saut n'est jamais très précis, assez haut ou assez long...

 

Par contre, là où LBP va briller, c'est sa capacité phénoménale pour servir de véhicule narratif! Ce jeu va pouvoir servir de base à mille et une  petites histoires racontés directement dans les niveaux. De plus, l'outil d'édition des niveaux est unique, accessible, et incroyablement efficace.

 

Là ou les mods de niveaux de FPS servent d'école de level design pour toute une génération d'étudiant, LBP va peut être apporter un vent frais à leur palette!

 

Bref, je ne cache pas que je suis conquis et que j'attends avec impatience la récéption du public. D'ici là, LBP est le couronnement du positionnement de la PS3 en tant que plateforme Hardcore par excellence, l'antithèse de Wii Fit :-)

11:24 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Je suis conquis sans y avoir jouer et sans avoir de ps3 moi :P...

Reste a savori si j'aurais vraiment le temps, comme Spore que je n'ai plus lancer depuis deux semaine, de me mettre dessus... J'avais adorer faire des niveaux pour Trackmania, mais la, ca risque d'etre un gouffre de temps sans fin...

Écrit par : nico | 05/10/2008

j'ai regardé beaucoup de gens y jouer au festival du jeu. Et c'est vrai que la plupart semblaient galérer ne serait ce que pour monter sur une simple plateforme.
(j'ai vu aussi beaucoup de ps3 plantées avec ce jeu mais ça c'est une autre histoire ^^)

Écrit par : nicso | 05/10/2008

Yep, la beta a planté ma ps3 une fois ou deux, c'est exact ^_^

Et oui, le jeu en pratique est confus, et pas très maniable. Ca fait un moment qu'on s'en doute, masi je pensais qu'ils auraient améliorer ça depuis ma dernière expérience au TGS 2007.

Enfin, on prend son pied quand même! Et rien n'équivaut au plaisir de fabriquer son skate board à propulsion fusée !!! :-)

Écrit par : Daz | 06/10/2008

j'ai quand même pas mal de doutes sur le long terme

On va voire fleurir des niveau très jolis et très ingénieux, mais pas vraiment intéressant à jouer.

Je m'appuies sur la vidéo d'un niveau à la shadow of colossus, où même le présentateur passe des scènes de plateformes, préférant montrer le reste du niveau (ce que je comprend compte tenu du temps imparti pour la présentation)

Pouvoir créer un jeu de plateforme c'est bien, mais si c'est juste pour dire "regardez mon niveau comme il est beau" ....

Un autre problème est la simplification à l'extrême, qui ironiquement rend le développement d'un niveau extrêmement difficile. (cf vidéo de la calculatrice, ou comment se prendre la tête pour faire de simples additions)

ça me fait penser à portal (oui je sais la comparaison peut paraitre bizarre^^)
On à vu un formidable moyen d'avoir des niveaux de joueurs, grâce à une mécanique de jeu simple mais efficace (comme un jeu de plateforme)
Mais cette mécanique simple au premier abords s'est montré en fait très dur a maitriser et à rendre intéressante (comme un jeu de plateforme ^^)
Résultat, quelques bons niveaux ensevelis sous une myriade de niveaux plus que banals.

Par contre, je crois que c'est un formidable moyen de promouvoir la scène indépendante, habituant un peu les gens à se tourner du coté "fait à la maison" des jeux. Ce coté même des jeu qui me fait le plus vibrer en ce moment.
Mais là encore c'est à double tranchant si les jeux qu'ils testent ne sont pas intéressants.

bref, wait and see

Écrit par : nicso | 07/10/2008

j'ai quand même pas mal de doutes sur le long terme

On va voire fleurir des niveau très jolis et très ingénieux, mais pas vraiment intéressant à jouer.

Je m'appuies sur la vidéo d'un niveau à la shadow of colossus, où même le présentateur passe des scènes de plateformes, préférant montrer le reste du niveau (ce que je comprend compte tenu du temps imparti pour la présentation)

Pouvoir créer un jeu de plateforme c'est bien, mais si c'est juste pour dire "regardez mon niveau comme il est beau" ....

Un autre problème est la simplification à l'extrême, qui ironiquement rend le développement d'un niveau extrêmement difficile. (cf vidéo de la calculatrice, ou comment se prendre la tête pour faire de simples additions)

ça me fait penser à portal (oui je sais la comparaison peut paraitre bizarre^^)
On à vu un formidable moyen d'avoir des niveaux de joueurs, grâce à une mécanique de jeu simple mais efficace (comme un jeu de plateforme)
Mais cette mécanique simple au premier abords s'est montré en fait très dur a maitriser et à rendre intéressante (comme un jeu de plateforme ^^)
Résultat, quelques bons niveaux ensevelis sous une myriade de niveaux plus que banals.

Par contre, je crois que c'est un formidable moyen de promouvoir la scène indépendante, habituant un peu les gens à se tourner du coté "fait à la maison" des jeux. Ce coté même des jeu qui me fait le plus vibrer en ce moment.
Mais là encore c'est à double tranchant si les jeux qu'ils testent ne sont pas intéressants.

bref, wait and see

Écrit par : nicso | 07/10/2008

Ravi de te revoir.

Quant a LBP, je suis un peu circonspect par le manque de dynamisme apparent du jeu en tant que jeu de plateforme.

Mais y jouer est peut-etre tout different, et si la communaute produit de bonnes choses... il y a aussi cette cooperation entre les personnages qui peut etre interessante.

Écrit par : MMoi | 10/10/2008

Hello Hello ^_^

En ces temps de crises et de oh-mon-dieu-c-est-la-fin-du-monde-itis, LBP est franchement une pure bouffée d'air. Hier encore, je regardai 3 de mes collègues y jouer pendant la pause, et ce jeu est quand même un pur concentré de fun...

Bref, un achat indispensable avant que nos banques ne ferment pour de bon ;-)

Écrit par : Daz | 10/10/2008

Les commentaires sont fermés.