Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2009

The 8lb Gorilla

EA ouvre un nouveau studio dédié à l'Iphone, ce qui laisse plusieurs questions ouvertes:

 

8lb.jpg

 

I love the clever name and that their logo isn’t a too-cute miniature primate.  I can see why EA went for this idea.  Tiny teams produce runaway hits on the App Store on a regular basis (FlightControl, Wurdle, iShoot, Field Runners, Trism, to name a few) and EA certainly has talent that would be eager to be thrown into this initiative.


As long as development costs are kept down and the team produces an occasional hit, this model could be reasonably profitable.  In addition, it’s a fantastic proving ground for good ideas.  A tiny game that took a month to develop could, in some cases, be expanded into a full blown game and released on multiple platforms (think Tower of Goo / World of Goo).

 

[ 2D Boy ]

12:06 Publié dans Business | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : ea, iphone

Commentaires

Je l'avais dit que Pierre Boule avait raison :D.
Les singes dominent la planète -I-/

Écrit par : Pedro | 12/07/2009

Par moment je me dis que l'iPhone c'est la nouvelle bulle DS. A mon avis il y aura de la casse là dessus aussi, genre tous le monde pensent qu'on peut être riche facile sur iPhone et vendre à million une appli torchée en 2 semaines.

Mais bon tu creuses et tu vois que les problématiques restent les mêmes, comment se faire reconnaitre dans un pack de 1000 ?

Écrit par : Whirly | 12/07/2009

Ben on est toujours dans la même logique de "long tail" en fait. Soit essayé de faire un blockbuster (ce qui est limite impossible sans support marketing), soit servir tout un ensemble de micro-niche, auquel cas il est important de se diversifier et de proposer la plus large gamme de produit possible.

Plus j'y réfléchi, plus je me dis que l'effort à fournir dans les deux cas est le même: soit investir dans la "production value" d'un seul titre et la communication grand public "one to many", soit investir dans la diversification au détriment du contenu et construire des micro communautés (le client en tant que producteur).

Dans les deux cas - effort vertical ou effort horizontal - le travail à fournir (i.e l'intégrale de l'effort sur le temps) semble plus ou moins identique.

La seconde approche est à la mode, peut être parce qu'elle permet de constuire son cash flow le long de l'effort, mais de fait, il y aura beaucoup de pots cassés car il n'y a pas de recettes idéales...

Plus spécifiquement à l'IPhone, la réduction la barrière à l'entrée sur la plateforme (SDK gratuit et bien foutu, pas de distributeur ou d'éditeur intermédiaire à engraisser, accès direct au client) se fait forcement au détriment de la lisibilité pour le client.

Au final, ce sont les bonnes vieilles recettes marketing qui marche le mieux (IP reconnu, publicité classique, mise en avant par Apple)...

Perso, je pense quand même que l'IPhone reste une plateforme qui change la donne pour le mieux. Je réserve mon jugement définitif quand on verra apparaitre les applications qui font vraiment usage des dernières features du joujou, en particulier la possibilité pour une appli de communiquer avec un serveur dédié (MMO, jeux sociaux, ARG...)...

Écrit par : Daz | 12/07/2009

Les commentaires sont fermés.