Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2009

Circle Of Death

^_^

 

Cercle de la mort.jpg

12:55 Publié dans Code | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

La Coree resumee en une figure geometrique :)

Écrit par : MMoi | 04/09/2009

T'inquiète, on est pas mal la dessus un peu partout sur la planète ;)

Écrit par : Daz | 05/09/2009

C'est pas vraiment rassurant...

Écrit par : MMoi | 07/09/2009

Je pense que justement le problème c'est que les évènements sont pas toujours aussi clair que ça. Quand tu manages des gens tu pars du principe que quand ils font des heures sups c'est qu'ils sont "sur le coup", et pas forcément que "ça part dans le mur".

De même souvent dans les organisations on a très peu d'instrument de mesures, surtout que bon la technical debt c'est pas un truc évident à évaluer. Genre tu fais tourner des analyseurs de code pour voir la complexité cyclomatique et un outil de mappage pour voir la localisation des pics de hautes fréquences de bugs dans ton code ?

Le premier rempart normalement c'est les gens qui bossent dessus, encore faut-il qu'ils remontent l'info. Un jour j'ai bossé sur un projet où le système de build était affreusement lent et complexe, genre tu mettais 45 mn à builder les datas. Je me suis étonné que parmi les utilisateurs personne avait jeté un pavé dans la marre, genre je leur ai dit "quel degré de souffrance vous êtes prêt à accepter ? faut-il qu'on mette des tapis de fakir sur vos chaises ?".

Donc vaste problème.

Écrit par : Whirly | 08/09/2009

Bah, si c'était facile, on en parlerai pas autant, n'est ce pas ? ^_^

La question de l'évaluation de la dette technique est particulièrement pertinente (voir douloureuse), puisqu'elle ne se construit pas seulement dans le code. A chaque départ d'un employé, on cumule de la dette (on peut même argumenter que c'est le cas aussi à chaque arrivée, étant donnée que le nouvel arrivant nécessite aussi de cumuler de la dette technique, le temps qu'il se rode).

Bref, c'est délicat.

Mais au fond, la vérité, c'est peut être que l'on devrait argumenter qu'en pratique, la dette technique importe peu, au regard des délais et de l'ampleur des projets que l'on mène...

Thinking... ^_^

Écrit par : Daz | 08/09/2009

Les commentaires sont fermés.